I- ENCHAÎNER DES ARGUMENTS

Exercice 1  

  1. Résumez l'idée développée dans chacun des trois paragraphes du texte présenté ci-dessous :

Exemple : Nous devons protéger la nature pour......Nous devons protéger la nature pour...... Nous devons protéger la nature pour......

  1. Relevez le groupe de mots de liaison qui introduit le paragraphe
  2. Relevez les termes de liaison qui relient le paragraphe 2 au paragraphe 1
  3. Relevez le mot qui introduit le dernier paragraphe
  4. Relisez le paragraphe 1 et relevez le terme qui marque sa conclusion
  5. Relisez le paragraphe 2 et relevez le terme qui marque la conséquence du fait évoqué : « Tant d'espèces vivantes s'effacent de la faune et de la flore terrestres. »

Texte:  

Multiples sont les motifs que nous avons de protéger la nature 

  1. Et d'abord, en défendant la nature, l'homme défend l'homme : il satisfait à l'instinct de conservation de l'espèce. Les innombrables agressions dont il se rend coupable envers le milieu naturel ( envers « l'environnement », comme on prend coutume de dire ) ne vont pas sans avoir des conséquences funestes pour sa santé et pour l'intégrité de son patrimoine héréditair Rappellerons-nous que, du fait de la pollution radioactive causée par les explosions des bombes nucléaires, tous les habitants de la planète, surtout les plus jeunes, portent dans leur squelette des atomes de métal radioactif";Que, du fait de l'emploi abusif des insecticides, le lait de toutes les mères contient une certaine dose du pernicieux D.D.T. ? Protéger la nature, c'est donc. En premier lieu. accomplir une tâche d'hygiène planétaire. 
  1. Il y a en outre, le point de vue des biologistes q soucieux de la nature pour elle-même, n'admettent pas que tant d'espèces vivantes ( irremplaçables objets d'étude ) s'effacent de la faune et de la flore terrestres, et qu'ainsi, peu à peu. s'appauvrisse, par la faute de l'homme, le somptueux et fascinant musée que la planète offrait à nos curiosités. 
  1. Enfin, il y a ceux-là — et ce sont les artistes, les poètes, et donc un peu tout le monde — qui, simples amoureux de la nature, entendent la conserver parce qu'ils y voient un décor vivant et vivifiant, un lien maintenu avec la plénitude originelle, un refuge de paix et de vérité, parce dans un monde envahi par la pierraille et la ferraille, ils prennent le parti de l'arbre contre le béton, et ne se résignent pas à voir les printemps devenir silencieux.

 

Exercice 2

Jean Rostand. «Sauvons la nature». Préface au livre d Edouard Bonnefous. Sauver l'humain, Flammarion Éd. 

Le 7 juillet 1982. lors de la Coupe du monde de football, un journaliste adressait à l'équipe de France trois conseils pour battre l'Allemagne. Le journaliste fondait ses conseils sur la victoire de l'Algérie qui venait de battre les Allemands. Il analyse les causes de cette victoire...

  1. Dans les parties 1, 2, et 3 du texte, le terme de liaison qui introduit chaque cause de la victoire algérienne a été effacé. Essayez de le retrouver, et indiquez le rôle de chacun d'eux.
  2. Résumez, chacune de ces parties en une phrase, de façon à présenter clairement les causes qui expliquent la victoire de l'Algérie.

Cause 1 : .........................................……………………………………………………

Cause 2 : .........................................……………………………………………………

Cause 3 : .........................................……………………………………………………

  1. Dans la partie 1, relevez la locution qui introduit une comparaison 
  1. Dans la partie 3, relevez l'adverbe qui attire particulièrement l'attention du lecteur sur deux joueurs allemands.

Texte:  

Français,

voici comment les Algériens ont battu les Allemands 

La victoire algérienne fut la résultante de plusieurs facteurs. 

  1. Il y eut ----- l'indiscutable complexe de supériorité qui amena les Allemands à prendre la direction des opérations, non sans aveuglement, comme si nécessaire ment le petit Poucet allait déposer les a Cette présomption souda d'autant mieux l'équipe algérienne qui fit alors preuve de courage, de détermination et de fierté. 
  1. Il y eut ----- la volonté constante des Algériens d'utiliser intelligemment le ballon une fois la conquête de ce dernier opéré Les Nord-Africains évitèrent le combat athlétique et s'ingénièrent à apporter la contradiction sur le terrain technique. Les Français ne sont pas mal placés pour faire valoir certains arguments dans ce domaine. [...] 
  1. Il y eut ----- une précaution tactique dont les Français seraient bien inspirés de reprendre les modalités.

Sachant que les arrières allemands, notamment Kaltz et Briegel, sont de redoutables contre-attaquant et de véritables «machines à centrer», les Algériens, qui n'étaient pas exagérément sûrs de leur gardien Cerba et qui de toute manière redoutaient beaucoup les tirs de la tête de Hrubesch, firent en sorte que les centres  ne  soient  pas  délivrés  ou  le  soient  dans  les  conditions  les  moins favorables aux intérêts allemands. [...]

Reprendre leur recette ne garantit pas la victoire mais peut constituer un petit pas dans sa direction.

R.I in France-Soir du 7 juillet 1982

 

Exercice 3 

Vous trouverez ci-dessous une brève introduction, puis trois paragraphes et une conclusion. L'ensemble pourrait constituer un texte. Celui-ci aurait pour but d'inciter les automobilistes à la prudence :

  1. Après avoir lu attentivement la conclusion, indiquez dans quel ordre vous feriez se succéder les trois paragraphes
  2. Indiquez la raison de votre choix.
  3. Placez un terme de liaison au début de chaque paragraphe ( Essayez d'employer des termes différents de ceux qui ont été utilisés dans les exercices 1. et 2.)
  4. Dans le paragraphe 1, relevez le terme de liaison qui indique que la 2e phrase présente la cause du fait qu'énonce la première :

«En incitant à la prudence, on défend l'homme contre lui-même. »

 

Texte:  

Multiples sont nos raisons d'inciter les automobilistes à la prudence. 

  1. ... en incitant à la prudence, on défend l'homme contre lui-même. Combien de vies humaines, en effet, sont stupidement et lamentablement perdues chaque jour sur les routes ? Celles-ci tuent plus que le cancer, et autant que les maladies cardio-vasculaires. 
  1. ... en incitant à la prudence, on défend le bien commun. Les accidents de la route coûtent cher à la société. En frais d'hospitalisation et de prothèses, en indemnités de toutes sortes, ils absorbent un pourcentage très important du budget de la sécurité sociale. Or celle-ci est le bien commun ; elle est faite des cotisations de tous les travailleurs. 
  1. ... en incitant à la prudence, on protège l'attrait du voyage. Ce dernier a besoin de regard, car il est fait de découvertes. Or, comment regarder quand on passe en bolide ? Et comment se souvenir de ce que l'on a vu après le traumatisme d'un accident ou seulement le désagrément d'un accrochage ?

 Conclusion : Tout concourt, on le voit, à prôner la prudence. Sur la route comme ailleurs, elle n'amoindrit nullement l'attrait, mais le fortifie au contraire. Et surtout, elle permet l'épargne, et s'avère comme le veut l'adage : « mère de sûreté ». 

 

II- Introduire

Exercice 4 

  1. Lisez le texte suivant, puis relevez dans l'introduction le groupe de mots qui annonce le thème dont le texte va traiter. Relevez ensuite le groupe de mots qui annonce ce qui va être dit du thème, c'est-à-dire la structure qu'aura le texte.
  2. Parmi les fonctions suivantes, indiquez celle que ne peut pas avoir l'introduction :
  • poser le sujet,
  • développer le sujet,
  • annoncer le plan du texte  
  1. Cherchez, dans les différents paragraphes du texte, quel terme de liaison remplit les fonctions suivantes :

Dans le paragraphe 1 → terme qui introduit le premier argument.

Dans le paragraphe 2 → a) terme qui introduit le deuxième argument, b) terme qui renforce ce deuxième argument.

Dans le paragraphe 3 → a) terme qui introduit le dernier argument, b) terme qui crée un enchaînement entre ce dernier argument et une autre information. 

  1. Relevez la locution qui introduit la conclusion

 

Texte:   Cancer du poumon et tabac 

Introduction : Depuis le début des années 30, le cancer du poumon prend une place de plus en plus importante parmi les causes de décès. Or des études approfondies ont montré, de façon indiscutable, les relations existant entre ce type de cancer et l'habitude de fumer :

  1. S'il est vrai d'abord que certaines personnes n'ayant jamais fumé peuvent être atteintes par le mal, il est non moins vrai que parmi les gros fumeurs la proportion des malades est vingt fois plus élevée que chez les autr
  2. Le cancer du poumon se constate aussi plus fréquemment parmi les habitants des grandes villes que parmi ceux des régions rurale Là encore, l'augmentation du taux des décès concerne surtout les fumeurs de cigarettes, car l'on sait bien que ces derniers sont plus nombreux à la ville qu'à la campagne.
  3. Enfin, les recherches relatives au cancer du poumon chez les fumeurs ont conduit à l'étude d'autres causes de décès. On s'est alors aperçu que parmi ces dernières, deux frappaient plus particulièrement les fumeurs de cigarettes : la bronchite et la thrombose coronaire.

Conclusion : En fait, l'homme qui fume vingt cigarettes par jour ou davantage voit son espérance de vie diminuer de cinq ans. S'il fume quarante cigarettes ou plus, la différence peut atteindre huit ans.

 

III- CONCLURE 

Exercice 5

  1.  Dans le texte ci-dessous, l'auteur développe le fait suivant :

« La Coupe du monde de football constitue une bonne affaire pour un joueur professionnel. » Rédigez une courte introduction pour ce texte : elle énoncera le fait, et indiquera qu'on va en présenter les causes.

  1. Cherchez les termes de liaison qui pourraient introduire les paragraphes 1, 2 et 3
  2. Relevez le terme qui introduit la conclusion
  3. Parmi les fonctions suivantes, indiquez celles qu'assure la conclusion :
    1. Résumer ce qui a été dit,
    2. Engager un dernier argument,
    3. Ouvrir le sujet en montrant l’évolution qu’il pourrait avoir à l’avenir.

Texte:

Le ballon rond est une mine d’or 

... parce que sa fédération lui accorde généralement une somptueuse prime qui varie en fonction des résultats de son équipe. Les 22 sélectionnés français ont reçu 20 000 F chacun pour les trois matches du premier tour. Ils auraient gagné le double s'ils avaient réussi a se qualifier pour les quarts de finales. 

... parce que sa cote peut sensiblement évoluer en fonction des exploits qu'il réalise sur le terrain. 

... parce qu'il obtient souvent une part des bénéfices réalisés «sur son dos» par diverses firmes commerciales. Près d'un milliard de personnes, grâce à la télévision, se passionnent pour cette compétition sportive. Un public aussi large ne pouvait laisser insensibles les spécialistes du marketing. Ceux-ci se sont disputés le droit de vêtir ou de chausser les joueurs de football. Ils sont nombreux à utiliser leurs noms ou effigies... 

Bref, les joueurs de football professionnels constituent un capital sur lequel on a beaucoup investi ces derniers temps. Le sport pratiqué et diffusé à l'échelle mondiale est devenu maintenant une affaire commerciale sans précédent. Reste à savoir si. à la longue, l'argent ne tuera pas l'esprit de la compétition.

 Bernard Delcroix.


Newsletter Interlettre

Inscrivez-vous à la newsletter Interlettre et soyez informé des dernières publications du site