I - Définition du du film catastrophe: 

Dès son avènement, le cinéma a puisé dans le roman, dans l’histoire et les grands mythes col­lectifs des situations dramatiques où un groupe d’individus affronte des épreuves qui mettent en cause sa survie.

L’expression film catastrophe apparaît vers 1970 et désigne un aspect particulier de la production hollywoodienne.

Films représentatifs : 

  • La Tour infernale (J. Guillermin, 1972).
  • Terreur sur le Britannic (R. Lester, 1974).
  • Les Dents de la mer (S. Spielberg, 1975).
  • Y a-t-il un pilote dans l’avion ? (J. Abrahams, D. et J. Zucker, 1980).

1- Caractéristiques du genre : 

  • Situation : un groupe humain, nettement typé et caractérisé socialement, se trouve piégé dans un univers familier d’où va surgir paradoxalement une menace de destruction totale.
  • Action : accidents spectaculaires (incendies, naufrages, déraillements), cataclysmes naturels (séismes, éruptions volcaniques, ouragans), dérè­glements sociaux (guerres, péril nucléaire).
  • Lieu : univers clos (avion, bateau, gratte-ciel...).
  • Dynamique du film : les problèmes et les conflits personnels nourrissent le suspens mais sont soumis aux nouvelles priorités imposées par la catastrophe.
  • Aspects techniques : ce type de spectacle néces­site d’impressionnants effets spéciaux.

2- Un exemple de films catastrophes : Titanic

Film réalisé par James Cameron en 1997.

  • La réalité : dans la nuit du 15 avril 1912, lors de sa croisière inaugurale, le paquebot Titanic heurte un iceberg au large de Terre-Neuve et coule, entraînant la mort de 1 500 passagers. En 1985, l’épave est localisée par 4 000 m de fond. Le résultat visuel de l’opération, réalisée par une équipe franco-américaine, est diffusé en 1987.
  • Le scénario : l’intrigue mêle deux époques. Des chasseurs de trésor partis à la recherche d’un dia­mant fabuleux qu’ils supposent resté au fond du navire naufragé explorent l’épave du

Ils montrent les images réalisées à la femme qui a porté ce bijou. Celle-ci est maintenant une vieille dame. Elle leur raconte son histoire et plus parti­culièrement sa rencontre sur le paquebot avec un jeune passager des troisièmes classes.

  • Les décors : sur la côte mexicaine, le Titanic est reconstitué sur une longueur de 250 mètres et une hauteur de dix étages. Seul le côté tribord est construit. Les scènes se déroulant à bâbord sont tournées à tribord puis inversées optiquement grâce aux effets spéciaux.

Lors de la scène du naufrage, lorsque le bâtiment se brise en deux et que la poupe se dresse à la ver­ticale, des centaines de figurants et de cascadeurs munis de harnais de sécurité dégringolent le long du plan incliné : l’océan est incrusté informati­quement.

  • Un film symbolique : en 1912, le naufrage du Titanic, le plus grand paquebot du monde réputé insubmersible, est la fin d’une époque et d’une illu­sion. Le film fait se côtoyer deux classes sociales opposées. La première classe est celle des déten­teurs des richesses économiques. La troisième classe, à laquelle appartient le héros du film incarné par Leonardo Di Caprio, est celle des émi­grants qui représentent l’autre visage des États- Unis. Le film, récompensé par onze Oscars, est servi par un art particulièrement maîtrisé des images, de la musique et du montage.

II- Analyse de scènes du film Titanic :  a- Analyse des images du film:

  • Images 1 à 4
  1. Que représente et que suggère chacune de ces images?
  2. Quelles sont celles qui semblent appartenir à la même époque ? Quelles sont celles qui s’opposent ?
  3. Quel effet provoque le regroupement des quatre images? Quels événements permet-il d’imaginer?
  • Image 1
  1. Où les personnages sont-ils placés? Qu’indiquent leur expression et leur attitude? Pourquoi, selon

vous, cette image du film est-elle symbolique?

  • Image 2
  1. Quel est le type de plan choisi ? De quel endroit et à quel moment le bateau est-il vu ? Quel effet résulte de ces différents choix (type de plan, angle de vue, moment particulier) ?
  • Image 3
  1. Quels sont les personnages les plus importants? Comment l'image est-elle organisée ? Observez atten­tivement le jeu des regards. Qui regarde ? Vers qui ou vers quoi ? Que met en valeur l’éclairage ?
  2. Cette image est-elle traitée comme l’élément d’une fiction ou d’un reportage à caractère documentaire ? (Justifiez votre réponse.)
  • Image 4
  1. À quelle époque cette image appartient-elle? Com­ment a-t-elle pu, selon vous, être filmée ? Quels sont les points communs et les différences entre cette image et l’image 1 ? Quel effet produit leur rapprochement?

b- De l'image au texte : 

  • Écrire une scène à partir d’images

Racontez une scène à votre manière en prenant appui sur les images 1 et 2 ou 3 et 4.

Voir aussi :

Le film d\'aventure : définition, caractéristiques et exercices

Le film de science-fiction : définition, analyse et exercices

Le western : définition, analyse et exercices

Le western : définition, analyse et exercices


Qui est en ligne ?

Nous avons 728 invités et aucun membre en ligne