I - LES ARGUMENTS SONT DE PLUSIEURS TYPES 

Pour développer une thèse, pour réfuter une thèse adverse, l’argumentateur a recours à des arguments de natures diverses, selon les circonstances de l’argumentation.

  • L'ARGUMENT D'AUTORITÉ

L’argumentateur fait référence à un ouvrage célèbre, un auteur, un spécialiste reconnu, dont le rayonnement, la compétence sont ainsi mis au service de la thèse développée.

  • LE RECOURS AUX FAITS

L’argumentateur rassemble des faits, cite un témoignage, un cas particulier, il communique une donnée chiffrée, un constat scientifique, pour qu’ils servent de preuves.

  • L'ARGUMENT PAR LES VALEURS

L’argumentateur invoque des valeurs qui correspondent à ce qui est beau ou bien pour une société donnée, par exemple : le Vrai, la Justice, la Liberté, la Solidarité, l’Honnêteté.

"Ils changent très fréquemment de femmes, ce qui est un signe très vrai de sauvagerie. Ils ignorent de toute évidence la noblesse et l'élévation du beau sacrement de mariage". Jean-Claude Carrière, La Controverse de Valladolid, 1992, Éd. Presses Pocket.

Le comportement des Indiens illustre, pour l’Inquisition, l’argumentation sur les valeurs.

  • LE RECOURS À L'ANALOGIE

L’argumentateur, pour faciliter rapidement la compréhension, met en relation deux domaines différents, fait appel à une image (c’est comme...), à un récit ou à une fable.

"Si ce Dieu visible [le Soleil] éclaire l'homme, c'est par accident, comme le flambeau du roi éclaire par accident le crocheteur qui passe par la rue".  Cyrano de Bergerac, L'Autre Monde, 1657.

Il y a analogie entre le soleil et le flambeau du roi.

  • LE RECOURS À LA DISTINCTION

L’argumentateur introduit une distinction de point de vue dans la thèse adverse : apparence/ réalité, théorie/pratique, etc. Il concède l’intérêt partiel de la thèse adverse pour mieux nier cette thèse sur un autre plan.

  • L’ARGUMENT PAR L'ABSURDE

Devant un adversaire qui pratique l’amalgame, le mélange de notions qui ne devraient pas être confondues, l’argumentateur pousse les conséquences de l’amalgame vers l’absurde.

  • LE RECOURS AU BON SENS, À LA NORME

L’argumentateur s'appuie sur le bon sens pour faire admettre la thèse qu’il défend. Il cite un proverbe, une maxime, une idée partagée unanimement.

"Ismène. - Il est le roi. Et ils pensent tous comme lui dans la ville". Jean Anouilh, Antigone, 1946, Éd. de La Table Ronde.

« Ils pensent tous comme lui » vient appuyer l’argumentation.

 

II - EXERCICES D'APPLICATION :  

Exercice 1: quel type d'arguments

Les Lettres persanes développent les thèses politiques de Montesquieu. Dégagez dans l’extrait la thèse, l’argument, l’illustration. De quel type d’argument s’agit-il ?

La douceur du gouvernement contribue mer­veilleusement à la propagation de l'Espèce. Toutes les républiques en sont une preuve constante, et, plus que toutes, la Suisse et la Hollande, qui sont les deux plus mauvais pays de l'Europe, si l'on considère la nature du terrain, et qui cependant sont les plus peuplés. Montesquieu, Lettres persanes, 1721.



Exercice 2: Distinguer des arguments

Devant la confusion, Théophile Gautier oppose un effort de distinction logique.

  1. Contre quel amalgame s’insurge-t-il ?
  2. Quelle distinction Gautier affirme-t-il ? Quel type d’argument achève le développement ?

Il est aussi absurde de dire qu'un homme est un ivrogne parce qu'il décrit une orgie, un débauché parce qu'il raconte une débauche que de prétendre qu'un homme est vertueux parce qu'il a fait un livre de morale ; tous les jours on voit le contraire. - C'est le personna­ge qui parle et non l'auteur ; son héros est athée, cela ne veut pas dire qu'il soit athée ; il fait agir et parler les brigands en brigands, il n'est pas pour cela un brigand. À ce compte, il faudrait guillotiner Shakespeare, Corneille et tous les tragiques ; ils ont plus commis de meurtres que Mandrin et Cartouche. Théophile Gautier, Préface à Mademoiselle de Maupin, 1835.

Exercice 3: critiquer des arguments

Précurseur des Lumières, Pierre Bayle réfléchit sur les faiblesses de la tradition. De quel type d’argument, trop souvent mal utilisé, fait- il ici la critique ?

Il paraît de là que les savants font quelquefois une aussi méchante caution que le peuple, et qu'une tradition fortifiée de leur témoignage n'est pas pour cela exempte de fausseté. Il ne faut donc pas que le nom et le titre de savant nous en imposent. Pierre Bayle, Pensées diverses sur la comète, 1682.

Exercice 4: A quel arguments recourir? 

Face aux partisans des Anciens, qui suivent ce que l’Antiquité a légué, Saint-Évremond, partisan des Modernes, opère une distinction.

  1. En quoi consiste-t-elle ?
  2. À quel autre argument a-t-il recours ensuite ?

Je sais qu'il y a de certaines règles étemelles, pour être fondées sur un bon sens, sur une raison ferme et solide, qui subsistera tou­jours ; mais il en est peu qui portent le carac­tère de cette raison incorruptible. Celles qui regardaient les mœurs, les affaires, les cou­tumes des vieux Grecs, ne nous touchent guère aujourd'hui. Saint-Évremond, Sur les poèmes des Anciens, 1686.



Exercice 5: Développer une thèse

Avant de présenter sa philosophie, Descartes affirme la nécessité de penser par soi-même.

  1. Dites à quoi correspondent les deux para­graphes suivants sur le plan de l’argumentation.
  2. Rédigez vous-même un court texte dévelop­pant la thèse contraire : a) en affirmant la thèse ; b) en utilisant un exemple ; c) en ayant recours à la distinction.

L'une des premières [pensées] fut que je m'avisai de considérer que souvent il n'y a pas tant de perfection dans les ouvrages com­posés de plusieurs pièces, et faits de la main de divers maîtres, qu'en ceux auxquels un seul a travaillé.

Ainsi voit-on que les bâtiments qu'un seul architecte a entrepris et achevés ont coutume d'être plus beaux et mieux ordonnés que ceux que plusieurs ont tâché de raccommoder, en faisant servir de vieilles murailles qui avaient été bâties à d'autres fins. René Descartes, Discours de la méthode, 1637.

 

Continuer vers l'étude de l'argumentation : 

Les genres de l'argumentation

La situation d'argumentation

Le texte argumentatif : définition et caractéristiques

La thèse, les arguments et les exemples

Les types d'arguments : exemples et exercices

Les connecteurs logiques: exemples et exercices

Le paragraphe argumentatif par l'exemple

Analyser un texte argumentatif : méthode, exemples et exercices

Étude d'un texte argumentatif : préface de Pierre et Jean de Maupassant

 

 


Qui est en ligne ?

Nous avons 690 invités et aucun membre en ligne